Sarl GOA

Sarl GOA 04.73.31.21.71

Restaurant : Le Goa, de génération en génération à Clermont.

Publié le jeudi 09 mars 2017 à 08:18

Quoi de neuf côté restos à Clermont ? Chaque semaine, on vous fait découvrir une nouvelle adresse. Aujourd'hui, direction Le Goa, où la relève est assurée !

Le lieu. Il n’a pas beaucoup changé depuis les premières fois où j’y ai dîné, il y a plus de 20 ans. Ses nappes en tissus écossais madras, ses chaises en osier, ses tapisseries et tableaux colorés, ses masques traditionnels alignés en hauteur. Le Goa est présent rue Fontgiève depuis 1986. Une institution.

Les boss. Albert Fernandes, le patron et cuisinier, est originaire de l’état indien de Goa, un ancien comptoir portugais. Il y avait ouvert son tout premier Goa dans les années 70, rue des Chaussetiers.

Associé depuis plusieurs années avec Joaquim Osorio, il a cherché, en 2016, à vendre le restaurant pour partir à la retraite. Il n’a trouvé aucun repreneur mais ne pouvait se résoudre à le voir disparaître ou devenir dieu sait quoi. Bonne nouvelle pour tout le monde : la relève est aujourd’hui assurée !

Marc Fernandes, le fils d’Albert, 25 ans, ingénieur de formation, a décidé de changer de vie et de poursuivre l’aventure familiale. Une chouette histoire.

L’esprit. « C’est vraiment une brasserie indienne authentique, avec des plats traditionnels indiens mais aussi des spécialités typiques de Goa, où on utilise beaucoup l’ail, le gingembre le vinaigre, la noix de coco », détaille le chef. Une adresse chaleureuse fréquentée par une clientèle fidèle : « Certains viennent depuis 30 ans et ils prennent toujours le même plat ! ».

L’assiette. C’est assez rare et c’est l’une des recettes du succès : la carte ici n’a jamais changé. Et la cuisine affiche une régularité sans faille. Alors à chacun son repas culte. Moi, c’est un butter chicken, poulet mariné dans une sauce crémeuse épicée, accompagné de riz, d’un raita (yaourt brassé aux fruits ou aux légumes) et d’un nan, ce savoureux pain en forme de galette cuit sur la paroi d’un four tandoor.

Impossible de ne pas terminer par la pâtisserie indienne maison, gâteau de semoule à la noix de coco couleur safran, saupoudré de perlimpinpin. D’autres ne jurent que par le curry de porc ou de crevettes, le mixed grill, le poulet tandoori, ou les plats végétariens.

Précision à l’attention de ceux qui ne connaissent pas le lieu : n’hésitez pas à demander conseil, si vous avez des interrogations sur la nature des plats et leur assaisonnement (un peu, beaucoup ou pas du tout relevés) : tout le monde ici connaît la carte sur le bout des doigts.

L’addition. À midi, formule déjeuner à 14 euros et plats à la carte. Le soir, menu à 26 euros et carte (comptez environ 20 € par personne). Carte des vins à partir de 15/20 euros.

Catherine Jutier

Où et quand ? Le Goa, 11 rue Fontgiève à Clermont. Ouvert du mardi au samedi midi et soir. Tél.04.73.31.21.71.

Revenir aux actualités

Retour en haut de page

Restaurant : Le Goa, de génération en génération à Clermont.